Jessica Bougie Willard


SYRACUSE — A Brief History of the End

Courte histoire numérique relatant la fin de l’humanité à travers la conjecture de Syracuse.

En mathématique, on appelle conjecture de Syracuse une suite d’entiers naturels voulant que, après avoir subi une série d’itérations — on divise par 2 si le nombre est pair, on multiplie par 3 et on ajoute 1 s’il est impair —, tout entier naturel aboutisse inéluctablement à 1. Ici, le nombre de départ était 7 257 480 091, équivalant approximativement à la population mondiale.

Exploration sur le potentiel narratif des nombres, sérigraphié à 25 exemplaires.

Programme d'étude :
Design graphique

Enseignant :
Gwenaël Bélanger