Andrew Sieprawski


Station de métro Place-Saint-Henri

En réponse au phénomène d’embourgeoisement se produisant dans le quartier Saint-Henri et à la problématique du vieillissement introduite par sa commande, le projet de réaménagement de la place Saint-Henri propose une modification topographique qui révèle des artifices du développement passé qui transcende ainsi la simple sépulture, mais devient partie inhérente de la composition spatiale. Ceux-ci sont représentés par une passerelle suspendue, un bassin d’eau réfléchissant et une murale sculptée d’un passage de roman. La matérialité proposée évoque, paradoxalement, l’évolution et la transformation, réaffirmant ainsi la prémisse que tous les événements et les individus laissent dans leur passage une marque indélébile, une cicatrice, et qu’il n’y a pas meilleure fondation que leur mémoire pour bâtir l’avenir.

Programme d'étude :
Design de l'environnement

Enseignant :
Randy Cohen

Coéquipiers :
Nicolas Dagenais-Lussier
Julien Lauzon-Fullum